Covid19 Update

Nous sommes heureux de confirmer la reprise de nos entraînements à partir de ce mardi 29 juin 2021 à 19h00.

Deux nouveautés cette année: – Les entraînements auront lieu le mardi et le vendredi à 19h00 (changement d’horaire) – Le lieu de rassemblement sera la piscine communale de Spa.

Protocole sanitaire
1. Le premier stop à l’entrée du bâtiment est réservé pour l’utilisation du gel hydro-alcoolique
2. Les bonnets, ballons et autre matériel sera nettoyé avant/après chaque entraînement.

OCSF – Qui & Quoi

En janvier 2013, quelques irréductibles Theutois décident de remettre sur pied une activité sportive quelque peu tombée dans les oubliettes de notre beau château…. le WATER POLO! Une Asbl est donc créée: OCSF (organisation culturelle et sportive fanchimontoise).

De juin à Septembre, la nouvelle asbl propose de pratiquer deux fois par semaine le Water Polo. La pratique est ouverte à tous, dès 12 ans, à condition de bien savoir nager. Les joueurs se réunissent deux fois par semaine, le mardi et le vendredi, de 19h00 à 20h30.

Le club OCSF n’a pas un but de compétition, mais de passer un moment de convivialité et de camaraderie autour d’un sport exigeant qu’est le water polo ou autour d’autres activités.

Le but outre le water polo est d’organiser diverses activités (ballade en famille à pied, vélo, blind test, journée pêche, participation à la franche foire, à la st-Hubert… ).

Le WaterPolo

Une variante du water-polo était pratiquée en Rome ancienne. Populaire chez les légionnaires, ils le propagèrent à travers tout l’empire. Le jeu était pratiqué dans les piscines des thermes.

Le water-polo est sport olympique dès 1900 et passe sous le contrôle de la FINA en 1911. Un championnat du monde est mis en place à partir de 1913. Les Britanniques dominent les palmarès jusqu’aux années 1920. La France, la Belgique, la Suède, la Hongrie et l’Allemagne rivalisent ensuite avec les créateurs britanniques. Après la Seconde Guerre mondiale, l’Italie, la Yougoslavie et l’URSS viennent rejoindre l’élite mondiale. Le jeu évolue, notamment sous l’impulsion des Hongrois, où le jeu est extrêmement populaire. Dès 1928, l’entraîneur Bela Komjadi change les données techniques et tactiques en inventant la passe sèche, c’est-à-dire effectuée de sorte que le joueur en réception puisse attraper le ballon avant qu’il ne touche l’eau.